Arts du fil, Bibliothèque créative, Crochet, Ed's doll : Mini-Cyrielle, Matériel

Mini-Cyrielle (7/7)

Le résultat final

J’ai commencé Mini-Cyrielle, ma première Ed’s doll en mai 2018 et l’ai terminée en février 2019. J’en suis plutôt contente.

J’enverrai une photo à la vraie Cyrielle, je me demande ce qu’elle en pensera.

Mini-Cyrielle, poupée au crochet : la poupée avec tous ses vêtements et accessoires

Récapitulatif du matériel et des fournitures utilisés :

  • Livre : Poupées au crochet de Kerry Lord (Marabout)
  • Crochet 3mm
  • Coton DMC Natura
    • Peau : coloris n°82 Lobelia
    • Cheveux : coloris n°37 Canelle
    • Écharpe : coloris n°54 Green smoke
    • Sac : coloris n°62 Cerise et n°11 Noir
    • Gilet : coloris n°09 Gris argent et n°10 Aswan
    • Tee-shirt : coloris n°01 Ibiza
    • Jeans : coloris n°17 Blue night
    • Bottes : coloris n°41 Siena
  • Yeux : yeux thermocollants Rayher
Publicités
Arts du fil, Bibliothèque créative, Crochet, Ed's doll : Mini-Cyrielle

Mini-Cyrielle (6/7)

Les cheveux : effet bouclé, volume, coupe et forme

Une fois tous les vêtements confectionnés, il me restait une partie importante : les cheveux. Attacher les cheveux sur la tête n’a rien de compliqué. Ça demande un peu de réflexion pour couper les fils à la bonne longueur (un peu plus long que désiré pour avoir le loisir de procéder à la coupe après) et un rien de patience pour nouer chaque brin.

J’ai hésité à changer de type de fil pour les cheveux parce que Cyrielle, la vraie, est bouclée. Avec de la laine, j’aurais pu défaire les brins pour obtenir un effet ondulé. Mais j’ai préféré rester sur la même gamme (DMC Natura) et j’ai choisi le coloris n°37 Canelle.

Pour obtenir un effet bouclé, j’ai réalisé une longue chaînette avec le coton choisi. Je l’ai laissée en attente pour que le fil prenne la forme et, le lendemain, l’ai défaite pour obtenir un long fil ondulé. J’ai coupé des brins et les ai fixés sur la tête. Pour obtenir le volume souhaité, j’ai dû refaire plusieurs chaînettes et ai donc réalisé l’opération sur plusieurs jours. Ma principale difficulté a été de réussir à obtenir une chevelure assez dense et à positionner les cheveux sans que la couleur du crâne apparaisse de trop au niveau de la raie.

Mini-Cyrielle, poupée au crochet : les cheveux avant mise en forme

A la fin, une petite coupe s’imposait. Mini-Cyrielle avait enfin des cheveux. Sa chevelure était ondulée, volumineuse, assez fidèle au modèle selon mes critères. Il ne restait plus qu’à terminer de l’habiller

Mini-Cyrielle, poupée au crochet : la coupe de cheveux
Arts du fil, Bibliothèque créative, Crochet, Ed's doll : Mini-Cyrielle

Mini-Cyrielle (5/7)

Le souci du détail : un sac pour compléter la tenue

Je voulais doter Mini-Cyrielle d’un petit sac fuchsia (coloris n°62 Cerise et bandoulière en coloris n°11 Noir). J’ai entièrement inventé ce mini-accessoire. Je travaille très peu sans patron. Du coup, je suis assez fière de ce petit détail.

Mini-Cyrielle, poupée au crochet : sac
Arts du fil, Bibliothèque créative, Crochet, Ed's doll : Mini-Cyrielle

Mini-Cyrielle (4/7)

Personnalisation : gilet et écharpe

Pour le gilet, j’ai choisi d’adapter un modèle de veste du livre (Poupées au crochet de Kerry Lord (Marabout)). Au début, je m’étais lancée dans une adaptation ambitieuse et compliquée. Par souci de conformité avec la réalité, je voulais un gilet avec de larges chevrons. J’ai tenté d’obtenir des zigzags avec une composition alambiquée de mailles serrées et de brides, pour que le changement de couleur fasse apparaître les chevrons. C’était compliqué et pas forcément fidèle à mon idée.

Je me suis rabattue sur une adaptation plus simple à mettre en œuvre . J’ai crocheté une veste gris clair (coloris n°09 Gris argent) avec des devants plus larges que ce que prévoyait le patron afin d’évoquer la forme du gilet à pans. Les chevrons ont été ajoutés par la suite, à l’aide de mailles coulées traversantes dans une nuance plus foncée (coloris n°10 Aswan).

L’écharpe était certainement la pièce la plus facile : un long rectangle de demi-brides vert d’eau (coloris n°54 Green smoke). Le plus difficile a été de réaliser les franges. Non pas que ce soit techniquement compliqué mais j’ai hésité pour le nombre de brins à utiliser pour que les franges soient suffisamment touffues.

Arts du fil, Bibliothèque créative, Crochet, Ed's doll : Mini-Cyrielle

Mini-Cyrielle (3/7)

En jeans, tee-shirt blanc et bottes

Mini-Cyrielle est inspirée de ma prof d’anglais de l’an dernier. Je savais dès le début du projet que je souhaitais qu’elle porte un jeans et des bottes brunes par-dessus. Je souhaitais aussi reproduire le gilet gris à pans du modèle et j’ai choisi qu’il prenne place par-dessus un simple tee-shirt blanc.

J’ai réalisé, toujours en DMC Natura, un pantalon bleu foncé (coloris n°17 Blue night), des bottes brunes (coloris n°41 Siena) et un tee-shirt blanc (coloris n°01 Ibiza). L’enfilage des vêtements sur la poupée n’est pas très facile : il faut la comprimer un peu au passage des différentes pièces mais l’ensemble reprend sa forme à la fin de l’opération. Cela donne une raison supplémentaire (outre la flexibilité et l’esthétique de la poupée) de ne pas abuser sur le rembourrage.

Il me restait à compléter la tenue pour la faire correspondre au mieux à celle de mon inspiratrice. J’entrais dans le vif du travail de personnalisation. Et les cheveux ont été laissés pour la toute fin.

Mini-Cyrielle, poupée au crochet : les vêtements de base
Arts du fil, Bibliothèque créative, Crochet, Ed's doll : Mini-Cyrielle

Mini-Cyrielle (2/7)

Des jambes, des pieds, des bras, des mains et surtout… des doigts !

Le tronc et la tête de Mini-Cyrielle réalisés, je suis logiquement passée aux jambes et aux bras. Rien de spécial à signaler pour les jambes. La forme et la longueur peuvent sembler un peu étranges au début mais le résultat donne bien une fois les membres cousus.

Mini-Cyrielle, poupée au crochet : jambes et bras

Pour les bras, le livre (Poupées au crochet de Kerry Lord (Marabout)) propose de choisir entre une version simple et une détaillée. La différence se situe au niveau des mains : le bras simple se termine par une main stylisée alors que le bras détaillé fait apparaître les cinq doigts de chaque main. J’ai réalisé deux bras détaillés. Crocheter les doigts n’est pas évident. Au crochet, travailler sur de si petits tours de mailles demande de la dextérité. J’ai dû m’y prendre à plusieurs reprises, procéder par essais et erreurs, défaire et refaire mais je suis contente du résultat. Ça valait le coup de chipoter un peu.

Une fois les 4 membres légèrement rembourrés aux extrémités (c’est toujours la consigne pour les modèles de Kerry Lord) et cousus au tronc, j’ai obtenu ma poupée de base. Il restait à l’habiller et à lui ajouter des cheveux, dont je n’avais toujours pas choisi la couleur. Par contre, j’avais une idée précise de la tenue à réaliser.

Mini-Cyrielle, poupée au crochet : la poupée de base
Arts du fil, Bibliothèque créative, Crochet, Ed's doll : Mini-Cyrielle

Mini-Cyrielle (1/7)

Première poupée au crochet et inspiration

En 2017-2018, j’ai suivi un cours d’anglais avec une prof super motivée répondant au prénom de Cyrielle. Au-delà de nous apprendre les subtilités de la langue de Shakespeare, elle mettait un point d’honneur à élaborer ses cours autour de thèmes et de ressources inspirants. Et je dois dire que ça a eu quelques effets en ce qui me concerne. Un de ses leitmotivs était “Life begins at the end of your comfort zone”. Et c’est une devise que j’ai tout doucement fait mienne. En lançant mon blog, déjà.

Au printemps dernier, le cours touchait à sa fin et, pensant à Cyrielle, à son enthousiasme, à la simulation d’entretien d’embauche pour notre job de rêve qu’elle nous avait fait vivre mais aussi à son gilet gris à pans, à ses bottes, à son écharpe… j’ai décidé que ma première poupée au crochet serait une mini-Cyrielle.


Poupées au crochet de Kerry Lord (Marabout)

Pour commencer, le tronc et la tête

J’ai donc attrapé le livre Poupées au crochet de Kerry Lord (Marabout) dans ma bibliothèque et mes cotons Natura DMC et me suis lancée dans ma première Ed’s doll (c’est la continuité des Ed’s animals). Les premiers choix à poser ont été au niveau de la couleur de la peau et des yeux. Pour la peau, j’ai utilisé le coloris n°82 Lobelia de la gamme Natura de DMC. Pour les yeux, j’ai choisi une paire d’yeux bleus thermocollants très pratiques commercialisés par Rayher.

Le livre propose un modèle de poupée simple et un autre de poupée détaillée, la différence se situant au niveau des cheveux. Comme je souhaitais créer une longue chevelure par la suite et n’avait pas encore défini le coloris, j’ai opté pour la poupée simple au niveau de la tête.

Le corps et la tête se crochètent en une pièce. Il faut donc rembourrer le corps avant de réaliser la tête et, si le type d’yeux choisis le demande, fixer ceux-ci avant de la terminer. Dans le cas des yeux thermocollants, il faut pouvoir repasser l’intérieur de la tête pour les coller. Après les avoir placés, j’ai terminé de crocheter, rembourré et fermé. L’avantage, c’est que je n’ai pas pu laisser traîner cette partie et ai avancé au fur et à mesure, sans remettre les coutures à plus tard.

Jusque là, pas de difficultés majeures dans le modèle. Notons le sens du détail des oreilles qui ressortent.

Mini-Cyrielle, poupée au crochet : tronc et tête